Partie 1 : Je crois en toi

Prologue

Cela faisait un peu plus d’un mois que le coup d’état avait eu lieu et que les mondes étaient sous la coupe du terrible Discord. Un monstre infâme, complètement déformé, et doté de pouvoirs maléfiques. On ne sait comment, cette créature ailée avait enlevé la présidente du peuple. La jolie chienne beige, de nature pacifique, aimant ses sujets qui le lui rendaient bien, enlevée par un horrible monstre avide de pouvoir.

C’est ce pouvoir enivrant qui en attira plus d’un et les fit basculer du côté du Mal.

Ainsi, ceux qui avait été trop faibles pour résister et avaient rejoint Discord, étaient méprisés par les autres habitants du royaume d’Animation Source qui les nommaient les « corrompus ».

Ces derniers justement, ne pouvant plus vivre en sécurité dans leurs terres natales, avaient trouvé refuge dans un colisée abandonné. Les plus sages du peuple s’étaient concertés et avaient réunis tous les habitants d’Animation Source, exceptés les corrompus, dans ce grand sanctuaire de pierre loin des forces obscures ; au fin fond des bois où régnait avant le grand prince, dans une zone sombre, à moitié calcinée par d’anciens feux de forêt.

Le nouveau foyer était organisé et hiérarchisé tel que le rez-de-chaussée était inhabité et servait juste de couloir pour rentrer, sortir, accéder aux étages et à l’arène.

Les deux premiers étages accueillaient les chambres où les expatriés vivaient seuls ou en groupe. Le troisième étage était réservé aux meneurs, désignés par le peuple, et aux « héros ».

Les héros étaient des personnages qui s’étaient présentés pour accomplir des quêtes afin de faire tomber l’empire de Discord et de retrouver Ange.

Enfin, le quatrième et dernier étage avant le toit du colisée, rassemblait les « penseurs », qui parfois étaient aussi meneurs, ceux-là étaient érudits et avisés, ils avaient pour but de Discord et de ses partisans, c’est grâce à eux que les meneurs pouvaient attribuer des quêtes aux héros. Et puis, il y avait, au centre de l’arène, un portail magique par lequel on accédait à différents lieux, parfois inaccessible à pied. C’était une arche de pierre datant de l’antiquité, où le lierre et la mousse avaient poussé et presque complètement recouvert.

Seuls les héros, meneurs et penseurs, avaient le droit de rentrer dans l’arène. Les autres restaient cloitrés dans leurs deux étages, avec pour seules distractions, les quelques biens qu’ils avaient pu emmener, et les kilomètres de couloirs formant le tour du bâtiment antique. Tout le monde savait que le temps de Discord ne durerait pas éternellement, mais personne ne savait combien de temps ils devraient rester ici.

 

Chapitre 1

La lumière bleutée de la nuit pénétrait les grands couloirs sous les arcades. Toutes les portes étaient closes, ils dormaient pour la plupart d’entre eux, laissant leurs soucis de côté le temps de s’envoler dans leurs rêves.

Le tac-tac régulier des talons du capitaine Amélia résonnaient avec légèreté dans le bâtiment silencieux. Le pas décidé, l’allure distinguée, l’air grave, elle avançait, se tenant les mains dans le dos, la tête haute, baissant parfois les yeux vers celui qui l’accompagnait.

Bagheera marchait à ses côtés, regardant droit devant lui, ronronnant d’impatience.

La gueule entrouverte, il humait les odeurs si douces de la nuit, le moment où il se sentait le mieux. Ses muscles saillant sous son pelage noir, jouaient avec la lueur nocturne, comme le reflet de l’eau sur de la roche sombre et froide. Bagheera était sombre et froid, il avait toujours la mine sérieuse et était en perpétuelle réflexion. Cela faisait de lui un bon stratège. Amélia et lui faisaient partie des meneurs. Pour la première, cela n’avait étonné personne.

En revanche, pour la panthère, c’était autre chose. Les gens ne le voyaient que comme un félin antipathique, dénué de courage et de la capacité d’amusement.

La capitaine féline, après avoir longuement discuter avec Bagheera, avait vu le génie en lui, et l’estimait au plus haut point. Plusieurs quêtes les avaient fait devenir amis et depuis, ils étaient presque inséparables.

 

Ils arrivèrent au quatrième étage, Amélia s’arrêta au seuil de l’escalier et se racla la gorge. Une assemblée se tenait au  centre de la pièce, une petite femme se retourna et aperçu les deux arrivants. La petite silhouette vêtue de plusieurs couches de peaux de bêtes, s’appuyait sur son bâton qui, d’après les rumeurs, était doté de pouvoirs magiques. De son visage vieilli et maquillé de peintures sauvages, elle fit un signe bienveillant et invita Amélia et Bagheera à rejoindre le groupe.

Sur la table était étalée une grande carte représentant le monde, des profondes jungles du Brésil, aux montagnes glacées du Nord, en passant par les terres africaines, les vallées d’Asie, et même les contrées cachées où se logent parfois monstres et dragons.

Les membres de l’assemblée expliquèrent la situation ; la précédente expédition sur l’île de Berk  avait révélé des indices qui mèneraient à Discord, et peut-être à Ange.

La mauvaise nouvelle était que la dernière expédition avait valu deux héros, il s’agissait de Brisby et son fils Tim. Les deux souris avaient été portées disparues depuis maintenant quelques semaines.

Les penseurs décidèrent qu’une nouvelle expédition devait partir aux aurores sur l’île, pour poursuivre les recherches, et tenter de retrouver la trace des deux souris.

Amélia et Bagheera hochèrent la tête, plongés dans leurs pensées, puis les deux meneurs se mirent à part pour discuter de qui ils allaient envoyer dans cette dangereuse aventure.

Au bout de quelques instants, la capitaine féline s’avança vers les penseurs et d’un air solennel, annonça leur choix.

 

On frappa à la porte, la voix de Bagheera retentit derrière la lourde cloison de bois

« Perla, réveilles-toi, tu pars immédiatement en expédition. » annonça-t-il d’une voix rauque.

La belle haras bleue était déjà levée depuis longtemps, elle jeta un œil sur ses camarades de chambres pour vérifier s’ils dormaient encore. Elle alla à son écuelle et avala quelques graines, elle n’avait pas vraiment le cœur à manger. Cela faisait près d’un an que Blue avait disparu, plus personne n’avait de nouvelles et les recherches avaient finies par être abandonnées.

Perla quitta sa chambre et se rendit au troisième étage du colisée, elle passa entre les mains des meneurs pour se préparer. Elle se vit revêtir une armure légère en cuir brun, afin tout d’abord de masquer un peu l’éclatante couleur bleue de son plumage, mais aussi pour la protéger des quelques projectiles qu’il pourrait lui être lancé. Elle retrouva au centre de la pièce, les autres membres de l’expédition. Deux jeunes gens avaient, eux aussi, une cuirasse, plus épaisse et avaient chacun une épée, l’un avait deux poignards crochés une de ses bottes, et l’autre portait un arc dans son dos. Le premier était un garçon brun avec un pied de substitution en métal, le second était une demoiselle à l’air farouche, sa tête était surmontée d’une abondante chevelure rousse vive. Quand ils furent tous prêts, les trois héros descendirent dans l’arène.

Ils parcoururent les arcades des yeux, la plupart du peuple s’était précipité aux bords de l’édifice afin de voir partir les héros. Dans l’immensité de l’arène, on pouvait entendre le bruit sourd des milliers de murmures inquiets. C’était l’heure d’y aller.

Harold s’avança le premier. Suivi de près par Mérida et Perla, il attendit le signal de la panthère noire restée sur le côté, avant de passer à travers le portail magique.

Un bruit sourd de fusée au décollage résonna



1 2 3 4 5 6 7 8 Page Suivante

Aller à la section de l'Auteur

Cette fanfic a été notée 10 ans et plus.


Commentaires

4126 visites

Signaler cette fanfic Signaler un problème sur cette fanfic

Derniers commentaires


Aucun commentaire pour le moment




Non connecté : Pour pouvoir poster un message sur le site, vous devez être connecté.

Créez un compte!