Le Livre de la Jungle Liste de Personnages

Rahasya


Rahasya

Profil

Créé par : Alantka

Type principal : Perso. de Fans

Réaliste? : Réaliste

Utilisé par une création de fan? : PAS utilisé dans une création

Permission d'utiliser : Protégé

Sexe : Homme/Mâle

Détails du perso : Très détaillé

Couleur dominante : Noir

Type d'animal/humain : ---------



Description

Detail Rahasya

Design © Mikari   /   Personnage et image © Alantka
Adopté à Mikari sur deviantArt, merci beaucoup < 3


Présentation :
Prénom : Rahasya. En Hindi, ce mot signifie "secret".
Sexe : Mâle.
Génération : Celle de la deuxième portée de Rama et Raksha.
Âge : Environ 3 ans (adulte).
Espèce : Loup d'Asie.
Orientation : Hétérosexuel.
 

Famille et entourage :
Parents : Rama (père) ; Raksha (mère)
Alpha : Akela
Frère adoptif : Mowgli
Situation amoureuse : Célibataire.
Enfants : Aucun.



Apparence physique :
 

Il faut être honnête ; Rahasya est certainement l'un des plus beaux représentants de sa race, voire même de son espèce. Cela concerne aussi bien ses proportions que les nuances colorées de sa robe. Sa croissance fut à la fois longue et rapide, il grandit sur une période très longue dans le temps, prenant beaucoup de centimètres en très peu de temps. Désormais adulte, il est devenu un grand loup, excessivement grand. Debout, il n'est pas bien plus petit qu'un tigre. Il est très impressionnant de le rencontrer pour la première fois, si immense, si imposant. Car en plus de sa taille de Titan, Rahasya possède une épaisse carrure et un large poitrail lui permettant d'encaisser les coups avec force. Il faut dire que le jeune mâle est véritablement musclé, et il doit cela à tout l'acharnement au travail qu'il met dans ses excercices physiques, afin de devenir un véritable argument de protection pour sa meute. Son pelage noir aux divers teintes grises contraste avec ses yeux, dont la couleur des iris se rapproche étonnament du rouge.



Personnalité :

 

Il serait difficile de résumer de façon juste et objective le caractère de Rahasya. En effet, la signification de son prénom le reflète parfaitement : secret. C'est un loup très réservé et discret, qui évite de se faire remarquer. Silencieux, il ne prendra la peine de parler seulement si cela lui semble nécessaire, et ses discours ne durent jamais longtemps. Il est d'ailleurs rare de l'entendre prononcer plusieurs mots à la suite, il est en effet un adepte des monosyllabes ! L'entendre parler en surprend toujours plus d'un, tant sa voix est grave et pénétrante, rappelant un rugissement rauque naissant dans la gorge d'un tigre. Rahasya n'est donc pas un grand bavard, et cela ne le gêne pas, ayant l'habitude de rester seul.

En effet, ce jeune loup est un solitaire. Il aime rester seul et la compagnie des autres, particulièrement si elle lui est imposée, peut le mettre mal à l'aise, voire profondément l'agacer au point de le rendre irritable. Et pourtant, Rahasya peut être quelqu'un de terriblement patient. Vous pourrez le voir accroupi au même endroit, dans une position inconfortable, du matin jusqu'au soir, sans bouger, boire ni manger, s'il lui faut sauver sa vie ou traquer une proie. Il est d'ailleurs rare qu'il manque sa cible ; très investi dans ce qu'il entreprend, déterminé, ses efforts paient régulièrement leurs fruits. C'est un loup courageux et travailleur, qui n'a pas peur de gravir des montagnes pour atteindre ses objectifs. Cette quête de perfection peut le rendre d'ailleurs très obsessionnel, et peut même devenir maladif.

S'il ne parle que très peu, Rahasya réfléchit beaucoup. Il n'agira jamais sans avoir longuement étudié la situation, même si cela doit prendre du temps. Les conséquences de ses actes lui sont très importantes, c'est un loup qui a de l'honneur, jamais il ne se permettrait de mentir. Il dit les choses comme il les pense, et tient toujours parole. Sa franchise est généralement très appréciée, autant qu'elle peut blesser. Car Rahasya ne se soucie guère de faire dans la délicatesse. Il n'a pas peur de heurter quelqu'un, il ne cherchera pas à vous épargner. C'est un personnage froid, distant, parfois même assez cruel dans son manque de sensibilité presque extrême. Certains vont le qualifier de timide, puisqu'il ne se mêle jamais aux autres, mais il n'en est rien. Il ne vous craint pas, il vous observe. Même lorsqu'il dort, ses sens restent en éveil, et il pourrait vous suivre dans le plus noir de la nuit sans jamais vous perdre de vue...

Rahasya est décidément une énigme à lui tout seul, et il semble évident qu'il a parfois du mal à se comprendre lui-même. Rien ne semble pouvoir le faire sourire ni afficher sur son visage une expression autre que la neutralité. Son attitude noble peut lui conférer un certain charisme, mais la plupart du temps, ce que Rahasya impose aux autres, c'est de la crainte.

 


 

Histoire :

 

Rahasya est né un soir d'hiver, et pourtant, il ne devait jamais connaître le froid. Né au coeur de la jungle tropicale, ce jeune loup au pelage sombre fit ses premiers pas dans la tanière familiale de la meute des loups, celle du Peuple Libre, dirigée par le sage Akela depuis bien longtemps. Devenus âgés, ses parents, Rama et Raksha, savaient que cette portée de louveteaux seraient leur dernière. Après les avoir élevé, ils pourraient profiter pleinement de leur retraite sans petit dans les pattes. Ils avaient été de bons parents, l'étaient pour la dernière fois mais étaient heureux de l'être à nouveau. Cependant, il faut avouer que s'ils étaient toujours aussi aimant, les deux loups n'avaient plus la même aptitude à surveiller des gamins turbulents qu'autrefois.

Leurs enfants, nés de précédentes portées, les aidèrent donc à élever les jeunes, qui assureraient la survie de la meute. Pour l'instant, ils n'étaient que des louveteaux petits, insouciants et maladroits, mais une fois adultes, ils deviendraient de féroces chasseurs prêts à défendre leur famille et à assurer la protection de toute la meute. Akela vieillissait, et les deux parents n'avaient eux-même plus que quelques années devant eux. Aussi fallait-il s'assurer que la relève soit pleinement assurée.

Et il serait injuste de dire que Mowgli ne les aidait pas grandement dans l'apprentissage de la vie. Ses frères et soeurs de lait n'étaient eux-même plus de jeunes loups, alors que lui était encore un enfant, tant leur rythme de croissance était décalé. Il fut donc heureux d'avoir de nouveaux frères et soeurs avec qui s'amuser ; deux mois à peine après leur naissance, les petits pouvaient déjà parler, courir, se bagarrer et faire les autres avec Mowgli. Ce fut lui qui leur expliqua ce qu'étaient les Hommes, et comment leurs parents l'avaient généreusement recueilli au sein de la meute, comme leur propre fils, sans jamais faire la moindre différence. Les petits étaient intriigués par le monde des Humains, mais Mowgli n'en savait guère plus qu'eux, aussi n'en parlèrent-ils guère davantage que les premières explications.

Rahasya, lui, était très perturbé par le fait que son frère de lait ne soit pas comme lui. Il ne s'entendait d'ailleurs pas beaucoup avec le petit d'homme. D'un naturel réservé et solitaire, le jeune loup observait souvent Mowgli du coin de l'oeil, sans jamais se faire repérer, et ne pouvait s'empêcher de ressentir pour lui une étonnante et inexplicable aversion. En réalité, ce que Rahasya subissait n'était autre qu'une influence inconsciente de ses propres instincts ; étant un loup, il lui était naturel de craindre et de se méfier des humains. Sa famille, et même toute sa meute, était parvenue à passer au-dessus de la différence de Mowgli, mais lui ne pouvait s'y résoudre. Alors qu'il n'était encore qu'un louveteau de quelques mois, Rahasya voyait son propre frère adoptif, qui l'élevait et l'aimait sincèrement, comme un danger.

Et pourtant, c'était bien le jeune Mowgli qui retirait délicatement les épines douloureuses enfoncées dans ses pattes, Mowgli qui l'aidait à chasser ses cauchemars la nuit, Mowgli qui veillait sur ses rêves et Mowgli qui le consolait lorsqu'il avait du chagrin... Hélas, plus le temps passait, plus Rahasya éprouvait une antipathie grandissante pour le jeune garçon, qui ne remarqua jamais ce problème. C'était bien malgré lui que le louveteau se voyait si mal à l'aise avec celui qu'il appelait "mon frère". Jamais il n'osa en parler.

Le temps passa. Les louveteaux gagnaient en âge, en poids et en force, faisant la fierté de leur meute. De tous, Rahasya était de loin le plus imposant, à la fois grand et musclé. S'il ne parlait peu, il mettait toute son énergie, aussi bien pysique que mentale, dans le but de s'entraîner à être ce que l'on attendait qu'il soit ; un chasseur, un guerrier. Un loup digne de ce nom. Sa mère était comblée en le regardant, ravie d'avoir pour dernier héritier un si "charmant jeune mâle", comme elle aimait le qualifier. Et Rahasya tenait énormément à sa mère, elle était pour lui un modèle de douceur et de gentillesse. Hélas, il ne s'entendait pas du tout avec Rama. Tous deux avaient beaucoup de mal à lier contact ou à partager des choses ensemble. Rama était un vrai papa poule, bien plus qu'il ne voulait l'admettre lui-même, mais la froideur naturelle et le caractère solitaire et renfermé de Rahasya le perturbaient. Autant la plupart de ses louveteaux avaient été des gamins très expressifs, joyeux et sociabes, autant Rahasya était le premier de tous ses enfants à être si différent. Et même s'il aimait profondément son fils, il ne venait que très rarement vers lui.

Plus les mois s'écoulaient, moins Rahasya se sentait à sa place auprès des siens. Ses relations avec son père se dégradaient, son aversion envers Mowgli grandissait, et cela le faisait d'autant plus culpabiliser, car le jeune garçon était vraiment gentil et attentionné envers lui. Rahasya était dorénavant un jeune adulte âgé d'une année. Lorsqu'il se mettait debout, il dépassait facilement le plus grand mâle de la meute, alors qu'il n'avait pas encore fini sa croissance. Mais son pelage sombre et ses yeux virant au rouge impressionnaient beaucoup, le tout souligné par son expression renfermée, ne le rendant que très peu avenant. Il contrastait avec ses frères et soeurs de son âge, qui paraissaient si heureux de vivre et amicaux par rapport à lui.

Mais le jour où tout s'accélera eut un impact considérable sur la vie du jeune loup.

 Lui, ses frères et ses soeurs avaient décidé de partir chasser afin de ramener une belle surprise à leur meute. N'ayant atteint leur taille adulte que depuis peu de temps, les jeunes n'étaient pas encore initiés dans l'art de la chasse aux grandes proies ; c'était la première qu'ils sortaient ainsi, sans accompagnateur expérimenté, et cette traque serait un véritable défi pour eux. Ils espéraient pouvoir rendre leurs parents fiers, et Rahasya espérait sincèrement ne pas décevoir sa mère. Mowgli fut bien évidemment mis dans la confidence. Le petit d'Homme ayant toujours vécu auprès des loups, il avait lui-même appris à chasser, comme le font les Hommes, sans crocs ni griffes, à l'aide de pièges soigneusement préparés. Il chassait comme les loups le lui avaient appris ; avec respect. Mais il préférait bien davantage les fruits et les légumes plutôt que la viande crue, aussi, plus il grandissait, plus ses goûts changeaient. Il ne se nourrissait désormais que très rarement d'animaux, et privilégiait ce que Rahasya qualifiait de "verdure". En un mot, Mowgli était un bien piètre chasseur pour la meute des loups, mais tous avaient accepté son mode de vie particulier. Tous, sauf un.

Les louveteaux étaient très excités à l'idée de chasser de grandes proies seuls, pour la première fois. Ils s'amusaient comme de véritables adolescent jouant aux adultes. Mowgli marchait en queue de cortège, discutant joyeusement auprès de ses frères et soeurs dans une entente bon enfant. Rahasya, lui, menait la petite bande sans en prendre réellement conscience. Il n'avait pas l'habitude d'être celui que l'on suivait, lui qui était si solitaire... Lorsqu'il aperçut un superbe buffle, il prévint les siens avec discrétion, prenant son rôle très au sérieux. Doucement, lentement, il s'appaplatit dans les hautes herbes, avec toute la concentration dont il était capable, afin de repérer à quel endroit et à quel moment viser, mais aussi de façon à rester silencieux. Hélas, ses plans tombèrent rapidement à l'eau lorsque Mowgli poussa un hurlement de douleur à à glacer le sang ! Surpris, le buffle se retourna et répéra Rahasya. Comprenant ce que le loup avait l'intention de lui faire, l'animal le chargea, furieux ; une véritable course-poursuite s'engagea alors, et cette fois-ci, c'était le chasseur qui était chassé !

Ce ne fut qu'au bout d'une intense dizaine de minutes que Rahasya parvint à le semer. Le jeune mâle avait eu la peur de sa vie. Un coup de corne ou de sabots de la part du buffle aurait pu lui être mortel... Après s'être remis de ses émotions (et cela ne lui prit pas longtemps, tant il avait un grand sang-froid), il retourna là où il avait laissé ses frères et soeurs. Il pensa les retrouver inquiets pour lui... mais il n'en était rien ! Tous étaient autour de Mowgli et tentaient de le consoler.
- Qu'est-ce qui t'a prit ? cira Rahasya à l'adresse du garçon. A cause de ton hurlement, le buffle m'a repéré !
- Ce n'est pas sa faute, intervint une louve. Mowgli s'est fait piquer par un insecte.
- Vous plaisantez, j'espère ? J'ai faillit me faire tuer par un buffle, et tout ce qui vous inquiète, c'est une petite piqûre ?
- Elle aurait pu être grave, répondit l'un de ses frères en fronçant les sourcils. Mowgli n'est pas aussi résistant que nous à certaines formes de poison présentes dans les dards des insectes. D'ailleurs, vu à la vitesse à laquelle tu courrais, nous savions déjà que tu parviendrais à semer ce buffle très rapidement, il fallait surtout veiller à ce que le poison ne se répande pas dans le sang de Mowgli !
Le petit d'Homme, lui, n'osait plus rien dire. Assis dans un coin, il se frottait doucement sa main blessée d'un air penaud. De toute évidence, il ne voulait pas créer d'histoires...
- Nous avons tous déjà été piqué, répliqua Rahasya en haussant les épaules. Ma parole, êtes-vous des loups ou des mauviettes ?
- Prends en compte l'âge de Mowgli, s'emporta sa soeur. Il n'est pas aussi résistant que nous, et il réagit différemment face aux maladies, ce n'est pas un loup !
- Exact, gronda Rahasya. Et cela fait suffisament longtemps qu'il nous fait ainsi perdre notre temps..."
Personne ne comprit ce qui allait se passer. Mais lorsque le grand mâle s'élança vers le jeune garçon, les crocs en dehors, il semblait évident qu'il était prêt à le combattre. Rahasya ne savait pas ce qu'il faisait. Jamais, il n'avait eu l'intention de blesser Mowgli. Mais la fureur, les instincts, et plus particulièrement ses pulsions, le dominaient entièrement.

C'est à cet instant que Rama intervint. Tel un éclair silencieux, il s'abattit sur son propre fils et le repoussa fermement. Reprenant ses esprits, Rahasya dévisagea son père.
- Papa ? Comment savais-tu qu'on était là ?
- J'ai entendu Mowgli hurler, répondit-il. J'ai accouru et ai surpris toute votre conversation. Te rends-tu compte de ce que tu as fait ? Ta soeur te l'a rappelé, Mowgli n'est pas un loup ! Un seul coup de crocs aurait pu le tuer !
- J... Je ne voulais pas le tuer..., répondit-il avec honte et sincérité.
- Mais si je n'étais pas intervenu, il aurait peut-être déjà quitté ce monde, par ta faute !
- Eh bien, il devrait le quitter, notre monde, ou plutôt notre clan ! explosa Rahasya. Un homme n'a rien à faire parmi nous !
- Comment peux-tu parler ainsi... Tu es un danger pour cette meute ! Tu n'es plus mon fils, hors de ma vue !
Cette phrase résonna longuement dans la tête du jeune loup. Certes, son père n'avait parlé ainsi que sous la colère et de l'inquiétude, il ne pensait pas sérieusement ces douloureuses paroles. Mais pour Rahasya, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Il avait envie de pleurer, comme un louveteau, et de filer ventre à terre. Mais il tient bon. Avec orgueil, il se campa fièrement sur ses pattes et regarda son père droit dans les yeux.
- Et vous n'avez jamais été ma famille, répondit-il calmement.

Ce furent ses derniers mots à l'égard des siens. Après cet épisode, il s'éloigna dans la Jungle et personne ne le revit jamais. Ses deux parents ne devaient jamais s'en remettre, particulièrement Rama, qui s'en voulu toute sa vie d'avoir été si dur, mais aussi Mowgli, qui avait la sensation d'avoir provoqué tout cela.

Aujourd'hui, Rama et Raksha sont de très vieux loups, mais l'espoir que leur fils revienne un jour vit encore en eux. Mowgli vit au village des hommes, et n'a plus jamais entendu parler de celui qu'il appelait son frère. Des rumeurs ont circulé, comme quoi Rahasya aurait rejoint les rangs de Shere Khan et serait prêt à se venger de Mowgli à son tour. Mais rien n'a jamais pu les confirmer. Seul, Rahasya lui-même pourrait nous dire si la rancoeur continue de grandir en lui, ou s'il ne fait que regretter chaque jour amèrement son acte. Mais de toute évidence, cela restera... son secret.

 



Relation avec le Livre de la Jungle : Fils de Rama et Raksha, il fut longuement considéré comme le frère de Mowgli et un membre à part entière de la meute d'Akela.

 



Apparitions


Rien pour l'instant

Actions



Nombre de personnes ayant mis cette gallerie en favoris = 2    

6317 visites

Signaler ce personnage Signaler un problème sur ce personnage


Derniers commentaires

29 Janvier 2014
France Fille N'est pas actuellement sur le site
De rien < 3 *hug*

29 Janvier 2014
France Fille N'est pas actuellement sur le site
~ Let's Rattle the Stars
Merci beaucoup Tayler ! *hug*

29 Janvier 2014
France Fille N'est pas actuellement sur le site
Magnifique ... L'histoire est tout bonnement génial !!
J'adore < 3
Un superbe perso' bravo (censuré) Koda *hug*
Fav' =p




Non connecté : Pour pouvoir poster un message sur le site, vous devez être connecté.

Créez un compte!

Lectures sur Le Livre de la Jungle et plus


Activité sur le site




Français   English

RSS      Ajouter aux favoris      Politique de confidentialité      41 visiteurs connectés

Généré en 0.377 secondes

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus... Fermer X