La Belle et le Clochard Liste de Personnages

Hastings


Hastings

Profil

Créé par : Khamunrah

Type principal : Pour jouer à des RPG

Réaliste? : Réaliste

Utilisé par une création de fan? : PAS utilisé dans une création

Permission d'utiliser : Privé

Sexe : Homme/Mâle

Détails du perso : Très détaillé

Couleur dominante : Rose

Type particulier : ---------



Description

Detail Hastings

 

 

Prénom d'origine : Cooper. [ KOU-PEUR]

 

Prénom actuel : Hastings.

 

Prononciation & Signification : [ AS-TING-Z en allongeant un peu le z ; « violent » en anglo- saxonne ]

 

Âge : Jeune adulte.

 

 

 

 

 

Famille :

 

 

 

Scamp & Ange : Parents.

 

Clochard & Lady : Grand- parents.

 

Prudence, Clémence & Constance : Tantes.

 

César & Jock : Grand oncles.

 

Jim , Darling & Junior : Maîtres ( pendant sa jeunesse ).

 

Douglas : Maître ( jusqu'à la fin de sa vie ).

 

 

 

 

 

Amies :

 

 

 

Farewell & Snowball.

 

 

 

 

 

Caractères & physique :

 

 

 

Si l'ont doit décrire Hasting, c'est un chien obéissant et bien éduqué, strictement rien à voir avec son père quand celui-ci était jeune. Hastings est le type de chien qui n'est pas du genre à désobéire à sa famille ou ses maîtres, la punition non merci ! Il en a déjà vu la couleur étant plus jeune, du genre rester au coin et pas bouger et ça il déteste ne pas bouger, il est très dégourdi et aime courir partout en faisant bien attention à ne pas renverser un vase ou un porte-manteau en passant. Ce chiot aime jouer aux devinettes et à retrouver les objets « perdu » de son jeune maître Junior. Il a bien grandi le bout, mais il a encore du mal avec tout ses jouets qu'il laisse traîné un peu partout, un vrai cataclysme quand on rentre dans sa chambre ! Mais ce n'est pas pour déplaire Hastigns !

 

 

 

Le fils de Scamp et Angel est très calme et n'embête que rarement son monde, pourtant c'est un personnage très ouvert à la discussion et ne manque jamais de parler de sujets divers, qu'il soit intérressant ou non, le principal pour lui c'est de communiquer et échanger pour tout type d'âge. D'ailleurs il ne le dira jamais assez souvent lors de ses discussions avec Jock et César ou avec d'autre chien ! Néanmoins même si il est un chiot bien élevé il ne reste pas moins un chiot qui aime s'amuser et jouer, il ne se prends pas la tête quand il sait qu'on peut faire plus simple, pour lui tout jeux et un jeu d'aventure et d'amusement. Il est très aventurier et aime le plus souvent joué au chien détective car il rêve d'en devenir un, renommé et connu de tous ! Hastings est aussi rêveur et crois en les siens dur comme fer, donc garde à celui qui dira que son rêve est impossible, car le petit montrera les crocs et vous insultera d'ignare ignorant.

 

 

 

Il faut savoir aussi que quand il parle, il ne parle qu'une fois et ensuite soit il s'énerve, soit il mord, pas fort évidement. Grâce à sa tante Clémence, il sait déjà quelques technique de combat et de défense et il s'amuse bien avec elle, même si parfois il la trouve un peu bête.. ! Il ne supporte pas la moquerie en tout genre et trouve sa mesquin, pour ce genre de chose il sera donc inutile de venir le voir, car vous recevrez en retour un regard froid et méprisant et d'une pique au passage. Il se montre assez arrogant et méprisant en présence de se type de personne ou quand quelqu'un lui cherche des noises alors qu'il n'a rien demander et surtout quand d'autre l'insulte de « bâtard » à cause de son métissage. Hastings est aussi très sociable et aime qu'on lui fasse des câlins et qu'on prenne soin de lui, même si il a un brin d'autonomie ! Personne ne refuse des câlins, pour lui ce signe est le meilleurs pour communiquer l'attachement et l'amour entre deux personnes, si il n'était pas fils unique il serai sûrement un frère très câlin et très protecteur. Protéger est un mot primordial dans la tête du petit, en tout bien tout honneur, il n'hésiterait pas à mettre sa vie en danger pour sauver celle d'autrui dans le besoin et pour sa propre famille, parent ou maître.

 

 

 

Notre petit chien est un rusé dans son genre, il tiens sûrement ce trait de son grand-père. Il trouvera toujours une solution pour échapper aux tâches les plus pénible ( et dont il sait qu'il va s'ennuyer ) ou se sortir d'une situation délicate ; par exemple pour un mensonge. Il ne ment qu'en extrême nécessité ( déjà qu'il n'aime pas qu'on lui mente), ce qui veux dire que c'est rare qu'il mente pour un oui ou pour un non, préférant dire la vérité aussi dur ou grave qu'elle soit ! C'est toujours mieux que de se taire dans un silence interminable et se sentir mal toute sa vie ! Il est aussi très rare de la voir triste, mais ça ne veux pas dire qu'il ne l'ais pas. En effet notre petit est une tombe au niveau de ses sentiments et affichera un visage neutre voir même stoïque, mais fera un petit sourire ici et là pour que les gens ne viennent pas lui demander ce qui ne va pas, et quand ça ne va vraiment pas fort et qu'il ne veut pas montrer ses états d'âmes, il met une certaine distance avec les membres de la maison et va s'isoler là ou personne ne pourrais le trouver ( du moins il le pense, mais il doit sans cesse changer de place!).

 

 

 

Hastings à tendance à parfois ce vexé alors qu'il n'y a pas lieu d'être. C'est un défaut qu'il essaie d'arranger sans réel succès et dans ces conditions il grogne un bon coup et s'en va bouder dans son coin, mais ça ne dure jamais longtemps forte heureusement ! La joie et la bonne humeur revient qu'en on viens lui donner un peu d'amour ou qu'on lui explique les choses d'une tout autre manière, mais en générale quand c'est passer, ce n'est plus trop la peine de revenir dessus, de plus que bah...c'est passer. Il n'est pas rancunier mais il peut en vouloir pendant un sacré moment à quelqu'un selon la gravité de ses actes et/ou parole. A Hastings il ne faut pas lui dire n'importe quoi, car quand il se met vraiment en colère il peut vite devenir méconnaissable avec une sacré langue de vipère et ça c'est un défaut et une part de lui même qu'il ne tiens pas tant que ça à montrer, mais quand la goutte d'eau fait déborder le vase, on ne peut pas faire autrement, fuir n'est pas toujours la bonne solution.

 

 

 

Physiquement, Hastings est un mélange parfais entre Scamp et Ange. Il a exactement la même tête que son père à son âge, seulement sa mèche n'est pas en avant mais en arrière, son pelage est lui aussi un parfais mélange entre ses deux parents lui donnant une couleur crème/beigeâtre, dont les extrémité comme le bout des pattes, le ventre, le torse , le museau et le « masque » ( qu'il tiens de sa grand mère ) dans une teinte beaucoup plus claire. Il possède les yeux bleu de sa mère quoi qu'un peu plus clair mais légèrement ! Aussi il a de grosse oreille fluffy d'une couleur plus foncé que le beige dominant de sa fourrure, il est de même pour les tâches de rousseur qui orne son mignon et gros museau jusque sous ses yeux, sa grosse truffe elle est d'une couleur praline et ses épais sourcil d'un marron cendré très foncé et pas noir. Ses griffes son de la même couleur.

 

Morphologiquement, Hasting à hérité du corps fin et élancé de son père et son grand-père. Mais il a bien la jolie petite queue enroulé et le fluff de sa mère et un peu de sa grand-mère au niveau des oreilles. Enfant il avait déjà pas mal de poils et passait beaucoup de temps dans l'institut de soin pour couper tout ça ! Car quand il était mouillé il ressemblait à une serpillière et encore ? Mais cela ne dérangeait absolument pas le jeune chiot qui aimait être chouchouté et bichonner. Une fois l'âge adulte atteint, il sera un peu plus « gros » dû à la bonne nourriture que lui donne son maître, mais surtout lors des entraînements et les poils ? Non parlons pas ! Mais n'empêche que là aussi il ressemblera à une serpillière mais en moins pire ! Il aura aussi une cicatrice au niveau du front et sur l'arcade de son œil gauche dû à son « accident ».

 

 

 

 

 

Histoire :

 

 

 

Il ne faut pas un doctorat pour voir et savoir que Hastings est le fils de Scamp et Angel. Deux amour d'enfance qui ont enfin vu naître leur fils unique qu'ils attendaient avec impatience et encore plus Lady et la Clochard heureux d'être grand-parents ! Les sœurs elles aussi étaient ravie mais espéraient de tout leur être qu'il ne soit pas comme Scamp, un seul suffit déjà ! Il c'était certes assagit mais avait toujours ce côté un peu...têtu ? Il faut dire que certain trait de caractère ne change pas, même en grandissant ! Mais laissons Scamp de côté, et je ne vais pas vous raconter ce qui c'est passé après que Angel et lui soit retourner dans leur famille et tout le bordel ! Non je vais le laisser vous conter son histoire...*Tire sa révérence et s'en va*

 

 

 

Bonjour ! Moi je m'appelle Hastings. Je suis un chien détective pour changer du chien de chasse que je devais être ! Je vis actuellement dans une maison avec mon maître Douglas, qui lui aussi est détective. Il mange beaucoup, voir trop parfois ! Mais ne le regardez pas comme étant un homme grassouillet et stupide, car il est loin de l'être croyez-moi ! Je suis sûr que vous vous demandez comment je l'ais connu.. ? Eh bien je vous dirai tout sa plus tard, pour le moment je vais vous racontez mon histoire que je ne connais plus moi-même, mais que la narratrice me la écrit sur un papier et je dois dire que je suis un peu surpris à quelque endroit..Mais enfin passons !

 

 

 

De ce que je lis, je vivais dans une grande et belle maison, dans une petite ville de Londres. Endroit assez tranquille et chaleureux pour les chiens domestique. Je vivais avec ma famille ; mon père Scamp, un chien têtu sur les bords mais qui ne manquait jamais à mon appel en cas de besoin et qui jouait souvent avec moi, enfin souvent, tout le temps oui ! Je ne lui lâchais jamais la grappe tellement que je l'aimais et je rêvais de pouvoir lui ressembler quand je serais plus grand, ensuite vient ma mère Ange, une jolie boule de poil beigeâtre, aux grand yeux expressif et qui ne jurait que par la famille. Ce qui était drôle avec elle c'est que c'était elle même qui venait me chercher pour jouer ! Je savais aussi qu'avant d'être adopter par la famille de mon père c'était une petite chienne des rues ayant érrer de ville en ville, passer de maison en maison et devant avec le temps une sorte de bâtarde des rues, restant avec une troupe de chien dans la même situation qu'elle et pourtant je n'ai jamais compris pourquoi personne ne voulais l'adopter, elle était tellement mignonne et la gentillesse incarnée ! C'était toujours un plaisir pour moi de m'endormir contre son flan et respirer son odeur d'amande. Mon grand père aussi était un chien des rues, lui aussi à été abandonner par son ancienne famille, tout sa parce qu'il avait un bébé...Mon grand-père est le meilleurs de tous ! Il est casse-cou, gentil et il sait tout du monde extérieur, je dois dire qu'il m'intriguait beaucoup quand j'étais petit et je n'hésitais jamais à venir le voir pour discuter de son ancienne vie de chien errant, et bien sûr, il ne s'en privait pas pour m'en parler et m'en dissuader si je comptais devenir un chien errant, car ça n'avais rien d'extra. Oh au début ça allait c'était drôle, mais après ça devenait de plus en plus difficile surtout pour trouver de la nourriture, mais il fut sortit de ce pétrin quand il rencontra les beaux yeux noisette de ma grand-mère Lady, une splendide et gentille cocker. Elle aussi je l'aimais énormément et c'est à elle que je venais lui demander des câlins ou tout simplement pour retrouver du réconfort, elle aussi était sage et elle avait toujours les bon mots pour me remettre d'aplomb, de la famille je crois que c'est d'elle dont j'étais la plus proche, peut-être à cause de l'effet de seconde mère ? Certainement.

 

 

 

Ensuite il y avait Jock et César, deux inséparable chiens amis depuis de longue date. J'aimais bien discuter avec eux, même si ils ne font pas vraiment parti de la famille par le sang, mais dans nos cœur et par leur présence constante, ils sont mes grands oncle. Bien sûr ils ont pris un sacré coup de vieux ! Je crois même que César était presque en fin de vie, malgré son état il venait toujours nous voir avec Jock. Il n'y a pas à dire je les aimaient tout les deux, ils étaient de drôles de chien y'avais pas à dire ! César aimait me raconter son expérience de chasseur, où il est aller dans sa jeunesse et tout ce qui s'en suis, c'était assez enrichissant. Et Jock avec son accent écossais ? J'adorais l'entendre parler juste pour ça ! Mais ça ne veux pas dire que tout ce qu'il disait n'était pas intéressant bien au contraire ! Tout comme avec César, ses histoires étaient instructif. Maintenant vient mes trois cher tante : Prudence est la plus masculine des trois sœurs cocker. Elle s'amusait souvent à se battre quand elle était petite et rendre la vie dur à un pauvre jouet, le pauvre ! C'est elle qui prends en main mon « éducation » sportive et qui m'apprenait quelques techniques de combat au passage. Elle était douée, mais un peu idiote parfois et de ce que m'avais dit mon père elle l'était beaucoup moins qu'avant, elle avait fait des progrès ! Mais sa stupidité ne m'empêchais pas de l'aimer, au même titre que Constance, la belle cocker aux paroles arrogantes. Du faite de son air de diva, il n'a jamais été facile pour moi de l'approcher sans me prendre une pique ou deux ! Bien sûr je ne me laissais pas faire au grand bonheur de la cocker au collier rougeâtre. C'est à force de pique répétitif que j'ai finit par comprendre qu'elle me testait de un, mais qu'elle me témoignait de son attachement à mon égard. Elle n'était pas très câline, mais elle m'en donnais quand je venais lui en réclamer quand j'étais encore tout bébé. La seule avec qui j'ai toujours eu du mal est Clémence. Malgré qu'elle soit distinguée, elle porte tout à la négation. Je ne pouvais pas discuter cinq minutes avec elle pour qu'à chaque fois elle réponde de manière négative, malgré sa, ça ne m'a jamais empêcher non plus de l'aimer à vrai dire ! Et puis c'est aussi dans son caractère, tout comme mon père ou Prudence, certains ne changeront jamais.

 

 

 

Et mes maîtres étaient les meilleurs du monde aussi, surtout Darling pour qui j'avais un profond respect et que j'adorais particulièrement..Ou du moins sa moustache...Oui c'était sa, sa moustache ! Elle était rigolote et apparemment j'aimais tiré dessus quand j'étais petit ! Enfin avec toute cette petite famille comment ne pas être heureux sérieusement ? L'idée de la quitter un jour était inpensable pour moi et pourtant un jour c'est bien ce qu'il se passa. Nous étions tous partit au parc à qui se situais à quelques pas de la maison, nous n'y sommes pas aller le jour dernier car il y avait eu une averse pas possible, c'était la première fois que je voyais autant de pluie ! Enfin passons, donc nous y étions tous aller et je m'amusais à la balle avec deux chiot qui étaient là aussi et qui n'ont pas hésité une seconde à ce que je les rejoigne et ça c'était cool ! Nous jouions à nous faire des passes et à nous la lancer et la renvoyer, mais l'un des chiots qui ne savait pas vraiment contrôler sa force ( car c'était un chiot très grand pour sa race, déjà à six mois il ressemblais à un chien de deux ans ), a envoyer la balle trop loin, et sans attendre je me mis à la poursuite de la balle qui passait ici et là, par là-bas et de l'autre côté. Etant fixé sur mon objectif de rattraper la balle, je n'avais pas vu que je m'étais beaucoup trop éloigner du parc, celle-ci me mena dans une petite ruelle et se logea sous une caisse en bois et comme un éléphant dans un magasin de porcelaine je bouscula la caisse en question et mit retrouva prisonnier..c'était en quelque sorte un attrape souris si vous voulez ! Asseyant de ne pas m'affoler je me contentais d'appeler à l'aide en aboyant comme je le pouvais, mais seul le vent frais et les quelques carrosses qui passaient se faisaient entendre, mais je ne désespérais pas ! Quelqu'un finirais bien par me retrouver et ma famille remarquerai mon absence de longue durée, pourtant après quelques heures toujours rien...la pluie tombait à petite goutte dans les rues de la ville de Londres, je n'étais pas dans une situation des plus agréables mais voyons le bon côté des choses j'étais protéger ! Je me coucha alors sur le gravier froid, enroulant ma queue autour de mes pattes, ma tête poser sur mes pattes avant, je me laissais tomber petit à petit dans le sommeil, berçé par les clapotis des gouttes de pluie quand, j'entendis l'éclaboussement des récentes flaque d'eaux du à des pas lourds.

 

 

 

Je redressa instinctivement les oreilles, me redressant un peu pour essayer de voir qui s'approchais. J'étais quand même soulagé de voir que c'était un canin, un chien noir et marron, un Doberman. J'ignorais qui il était, mais lui avais deviné qui j'étais. Il ne lui fallut pas un doctorat pour savoir que j'étais le fils de Scamp et Angel et donc le petit fils de son ancien ami Clochard. Bien sûr il s'abstenu de me dire qu'il connaissait bel et bien mes parents et mon grand-père et se contenta de me demander mon nom et qu'es-ce que je faisais coincer sous cette caisse ! Je répondis à toute ses questions, lui demandant en retour de m'aider à sortir de là et de m'aider à rentrer chez moi et sans attendre il me fit sortir de cette caisse avec un splendide coup de patte arrière, c'était impressionnant ! Dans un sourire carnassier dont lui seul avait le secret, il me fit signe de le suivre. Preuve en ais que j'étais encore bien naïf car je ne m'étais pas assez méfier, mais je n'aurais jamais penser à ce qui m'arriverait ensuite...

 

Nous passons et repassons par des blocs de maison, et comme je n'avais pas mémoriser le chemin de la maison au parc, tout me semblais normal, jusqu'à ce que nous nous retrouvions en dehors de la ville... je n'avais pas fais assez attention à ce qui était autour de moi, faisant une confiance aveugle au chien dénommé Caïd, nous arrivâmes bientôt près d'une rivière déchaîner par les averses d'il y a quelques jours et encore de celle d'hier, ne comprenant pas ce que tout cela signifiait j'articulais d'une voix inquiète mais audible

 

 

 

« _ Caïd... Qu'es-ce que cela veut dire ? Pourquoi m'as-tu fais sortir de la ville... ? »

 

Dans un rire à faire froid dans le dos le grand chien noir me regarda de yeux fou

 

 

 

« _Je vais me débarrasser de toi, comme j'ai failli me débarrasser de ton père. Si ton grand-père n'était pas intervenue et encore moins ta mère, il serait mort à la fourrière à l'heure qu'il est. Malheureusement c'est toi qui va prendre cher gamin. Tu aurais dû réfléchir à deux fois avant de donner ta confiance à n'importe qui. »

 

 

 

Sans me laisser le temps de répondre, le grand canidé noir, me donna un violent coup de tête et me fis tomber dans la rivière enragée. Elle me fit chavirer de droite à gauche et vise-versa, j'essayais de nager dans cette eau beaucoup trop agitée, mais je buvais la tasse en grande quantité, manquant de me noyer. Le lâche, il a préféré s'attaquer à plus faible que lui ! Je suis sûr que si c'était mon père ou mon grand-père il aurait eu beaucoup de mal. Mais à ce moment là c'était moi qui était mal, en train de me débattre désespérément pour survivre à cette noyade improvisé, mais ma tête heurta violemment une roche qui se trouvais là, me faisant ainsi sombrer dans un sommeil lourd. Je ne savais pas combien de temps s'était écoulé et si j'étais encore en vie. Pourtant je me réveilla, et me retrouvais sur une rive, les idées vaguement claire, je m'étais relevé avec difficulté, regardant autour de moi et je me sentais perdu. Je n'avais aucune idée de ce que je faisais là et pourquoi... j'avais comme un gros trou de mémoire, mais c'est après quelques temps que j'ai compris que j'étais tout simplement devenu amnésique. Après être rester planté comme une souche près de la rivière assagi, je marchais sans grande conviction, allant là où mes pattes voulaient bien me rendre, j'ai fais une très longue marche avant de me retrouver dans une ville dont j'ignorais le nom. Pris par la fatigue je tomba au sol et m'endormit de nouveau pour me réveiller quelques heures plus tard dans une maison que je n'avais jamais vu ! J'étais couché sur un coussin, bandage sur la tête et deux gamelles, une de nourriture et l'autre d'eau, instinctivement la méfiance s'empara de moi et je me mis à aboyer, quand une silhouette d'un homme grassouillette apparu dans l'embrasure de la porte du salon. Je le regardais de mes prunelles bleuté, la peur se lisant fortement dedans. Qu'allait-il me faire à présent ? Il s'approcha de moi, j'eus un mouvement de recule et me heurta au mur, fermant les yeux de peur de voir ce qui allait se passer, pourtant il n'en fut rien. L'homme en question se contenta de me caresser doucement là tête, en me disant que je n'avais rien à craindre et que j'étais en sécurité ici en affichant un radieux sourire au regard bienveillant.

 

 

 

Les jours passèrent, et je ne me rappelais toujours de rien. Je savais qu'il me manquait quelque chose mais quoi ? allez savoir ! Ceci dit depuis cet incident dont je ne me rappelais pas la cause, je cherchais les objets perdu de mon maître du nom de Douglas. Il avait le chic pour perdre ses affaires et ne jamais les retrouver, du coup je le faisais à ça place, essayant au préalable de faire attention à ne pas briser quelque chose, mais, ce jour là il avait perdu sa boussole. Elle ne le quittait jamais car c'était un cadeau que lui avait fait son grand-père avant de mourir, et le perdre le mis dans un état secondaire étant stressé au possible et rageant contre lui même. La maison n'était pas si grande que ça et j'étais sûr et certain qu'il était bien caché quelque part ! Sans plus attendre je commençais à humer l'odeur de mon maître ; une douce odeur cannelé. La boussole avait presque la même odeur, mais en possédait une autre...un peu plus de ferraille et un peu le vieillot du aux années...elle ne serais pas compliqué à trouver d'autant plus que la maison était quand même bien rangé ! Sans tarder j'utilisais mon flair pour retrouver cette dite boussole, quelques minutes plus tard sous le fauteuil où était posé Douglas hier soir. Fatigué par son travail, il s'était endormi avec un livre en main et s'est réveillé un peu tard dans la nuit, laissant tomber la boussole certainement. Je pris l'objet entre mes crocs et le rapporta à Douglas qui était encore dans tout ses états. Aboyant joyeusement pour le prévenir, il se tourna vers moi et vis à mes pattes sa très cher boussole, heureux il me prit dans ses bras me remerciant de tout son âme. Il n'y a pas plus bel récompense que de voir les gens heureux j'en étais persuadé !

 

 

 

Des mois ont passé après la retrouvaille de cette boussole, et une idée avait germé dans le cerveau de mon maître ; celui que je devienne un chien détective et que je l'aide pendant ses enquêtes. Bizarre que cela puisse paraître, mais j'étais totalement emballé par cette idée, je ne tenais même plus en place ! Pourquoi ? Allez savoir ! Sans tarder, je me retrouvais dans un centre pour entraîner les chiens à garder une certaine endurance en cas de course-poursuite où pour retrouver des objets perdu voir même des cadavres..Eh oui tout n'était pas rose à Londres, malgré ce que les gens essaie de faire croire ! Cet entraînement se passait bien mais pas sans encombre, il y avais pas mal de chien noire et sans que je ne sache pourquoi, il m'effrayait, si bien que je préférais rester loin d'eux par...simple mesure de précaution. Et puis certains d'entre eux n'étaient pas très commode et ne se prenais pas pour n'importe quel chien loin de là ! Enfin qu'importe ! Après de long mois, qui sont devenu une année, j'étais devenu officiellement un chien détective pour le plus grand bonheur de mon maître et de mon fort intérieur. Sans attendre le déluge non plus, je commençais tout d'abord avec des enquêtes simple, pour un vol par exemple ou pour retrouver un objet perdu, jusqu'à monter en grade et faire des enquêtes de plus en plus compliqué et dangereux. C'est lors d'une de ce genre d'enquête que je fis la rencontre de Snowball, un chat blanc aux yeux d'or, qui, n'eut de cesse de me narguer pendant un certain temps, pour finir par m'aider grandement dans cette affaire complexe ! Il est assez spéciale comme chat mais il était de bonne compagnie et venais souvent me voir pour parler de tout et de rien où me rapporter certaine nouvelle du quartier. Je fis aussi la rencontre d'une petite chienne, gentille et adorable du nom de Farewell. La vie n'a pas été tendre avec elle, et j'éprouve pour elle une affection toute particulière sans trop savoir pourquoi...Mais elle aussi m'a aidé lors d'une autre enquête et je ne lui en remercierais jamais assez. Quelque fois il m'arrive de la voir et de lui proposer de rester chez moi, depuis le jour où elle nous as aidé, Douglas laisse deux gamelles pour elle au cas ou, avec un coussin pour dormir, et nous parlons aussi de tout et de rien. Snowball et Farewell avec le temps son devenues deux amies qui me sont indispensable.. Je pense que dans le temps à venir ils feront peut-être partie de ma famille... ?

 

 

 

 

 

Choses à savoir :

 

 

 

  • Hastings à une peur bleu des chiens noire et marron, du à son traumatisme.

  • Quand Hastings parle, il est toujours détendu et aime que les gens soit à leur aise en sa présence.

  • C'est Douglas qui lui as donner son prénom.

  • L'histoire d'Hastings est abrégé sur la rencontre entre Snowball & Farewell, du coup je l'adapterai en fan fiction ( et par la même occasion expliqué la recherche de celui-ci par la famille de Scamp).

  • Il n'y a que moi qui puisse utiliser Hastings pour tout et n'importe quoi. Mais si vous voulez faire des images ou dessin de lui vous pouvez. Mais sachez que vous ne pouvez pas l'utiliser pour l'histoire d'un de vos personnages sachant qu'il sera inexistant.

  • Hastings est plus un personnage de RP que de fan. Il sera donc souvent utilisé pour cela et le RP adapter en fan fiction.

  • Sur la référence, Hastings est encore un chiot.

  • Plus grand, il aura la taille du Clochard et sera plus fluffy que celui-ci ( merci Ange pour cela ).

 

 

 

Art & Character © Khamunrah

 

 

 

 

 

 



Apparitions


Rien pour l'instant

Actions



Nombre de personnes ayant mis cette gallerie en favoris = 0    

267 visites

Signaler ce personnage Signaler un problème sur ce personnage


Derniers commentaires

28 Novembre 2018
France Fille N'est pas actuellement sur le site
Chien de l'Egypte Antique
Oui oui ne t'en fais pas ! Je comptais mettre Scamp dessus c:
Si tu l'as quand même trouver agréable à lire je suis contente ~

28 Novembre 2018
Admin du Site, Constructeur de Site (Inf... France Fille N'est pas actuellement sur le site
Grande Méchante Admin ~
Attention : ta première image doit contenir un personnage officiel ;)
Et disons qu'une fiche est censée être plus synthétique, mais ça n'en reste pas moins agréable à lire ^-^!

28 Novembre 2018
France Fille N'est pas actuellement sur le site
Chien de l'Egypte Antique
Ahaha ! Ont va dire que c'est grâce au forum de Voldy si maintenant l'histoire de mes personnages son assez détaillé ( mais j'ai tendance à en faire trop parce que j'ajoute trop de détails et parfois ça tue l'histoire ). Mais plus l'histoire est détaillé plus c'est simple de comprendre je pense !

Après pour les fautes, j'me suis vraiment pas relue, mon cerveau hier soir il a juste dit " nop", mais en plus d'avoir oublié de dire qu'il ne se souviendra jamais de sa famille ! Du coup je vais me relire et modifier tout sa. c:
Je peux comprendre que ça ne te plaise pas, mais à la base le perso que je voulais crée n'avais pas de lien de sang avec la famille de Lady, j'ai fais ce design au pif et je l'ais aimé et l'idée de papa Scamp et maman Angel est passer dans mon crâne xD ( Et puis de quoi tu te plains ? Moi j'ai des chiots partout alors que j'étais même pas consentant D: ). Enfin je suis ravie que tu l'aimes tout de même ! Normalement un dessin ou image de lui arrivera bientôt ( d'ailleurs son image réf fera office d'ouverture de ma galerie ). ~

28 Novembre 2018
Admin du Site, Constructeur de Site (Inf... France Fille N'est pas actuellement sur le site
Grande Méchante Admin ~
On sent que tu as mis beaucoup d'amour dans ce personnage. Malgré des fautes de temps / accords, l'ensemble reste agréable à lire, ceci dit c'est vraiment très détaillé pour une fiche de personnage, on n'en demande pas temps, ce serait en effet plus à même d'être écrit en fan fiction XD
J'aime la façon dont tu as détaillé la relation avec la famille, et l'intervention du Caïd était à faire, rien de surprenant mais bien pensé / amené ! Le fait qu'il devienne chien détective est très sympa, j'espère que son enquête le mènera vers ses parents! Ah, l'amnésie, c'est terrible mais bien pratique pour ce genre d'histoire xD
Et même si je ne suis pas fan de l'idée qu'Ange et Scamp aient des gosses, il faut bien admettre qu'il est mignon ;) Je suis curieuse de le voir à l'âge adulte ^-^




Non connecté : Pour pouvoir poster un message sur le site, vous devez être connecté.

Créez un compte!

Lectures sur La Belle et le Clochard et plus


Activité sur le site




Français   English

RSS      Ajouter aux favoris      Politique de confidentialité      24 visiteurs connectés

Généré en 0.401 secondes

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus... Fermer X